Derniers articles

  • SHOSHA

    10 août 2017

    SHOSHA
    Cette petite bibliothÚque de quartier gratuite apparue dans le jardin public de mon quartier est une aubaine pour la presque recluse que je suis devenue Elle offre à ses visiteurs des livres de tous bords littéraires de qualité Je la fréquente chaque jour
    J’ai retrouvĂ© Shosha , paru dans la collection rose de chez Stock Shosha est le plus plus beau roman d’amour que j’ai lu il y a bien une cinquantaine d’annĂ©es, peu aprĂšs sa parution Je (...)

  • MARQUE PAGES

    9 août 2017

    MARQUE PAGES un dérisoire divertissement ,
    Deux cents ça suffit, j’arrĂȘte ma collection de marque-pages, L’imagination de leurs concepteurs m’impressionne,sinon me fascine Je les touche pour sentir les Ă©paisseurs du carton (j’aime palper : les sensations tactiles me sont indispensables pour sentir le poids du monde), je les Ă©tale pour observer des formats et des proportions multiples qui obĂ©issent Ă des rĂšgles cachĂ©es ou mystĂ©rieuses, les (...)

  • LUCIOLE

    22 juillet 2017

    LUCIOLE
    Je la regarde se dĂ©shabiller pour revĂȘtir sa tenue de peintre d’intĂ©rieur Elle vient repeindre mon salon et gagner ainsi une somme substantielle qui va combler un manque cruel de revenus pour la nourrir elle et ses deux filles Sa situation s’Ă©tait dĂ©tĂ©riorĂ©e il y a plusieurs annĂ©es lorsque le gouvernement français a annulĂ© les autorisations de sĂ©jour des Ă©trangers, les privant ainsi du droit de travailler Depuis six ans, Luciole a de nouveau un permis (...)

  • RIEN, COMMORIEN ?

    14 juillet 2017

    Rien ?Commorien ?
    Monsieur le président de ceux qui ne sont rien,
    Je me permets de vous Ă©crire (mĂȘme si ce n’est qu’en pensĂ©e) parce que je n’arrive pas Ă me situer, sur la ligne de vos discours et dĂ©clarations,entre ceux qui rĂ©ussissent et ceux qui ne sont rien VoilĂ pourquoi j’ose ces quelques lignes hĂ©sitantes pour me clarifier les idĂ©es
    A voir et admirer votre visage lisse et satisfait, je pense que vous vous situez parmi ceux qui ont rĂ©ussi (...)

  • PLANTES COMPAGNES

    7 juillet 2017

    PLANTES COMPAGNES (une élégie)
    Les autres plantes, si elles consentent au contrÎle modéré de leur envahissement, pourront cohabiter dans le jardin avec la folle herbe, la ronce et le chiendent
    Je rĂ©fute sur mon territoire tout traquenard sournois engagĂ© par cette trilogie vivace, besogneuse, tĂȘtue sur mes terres ladres jusqu’Ă accepter parfois de les laisser dĂ©gorger petit Ă petit de surprenantes ambroisies, propices Ă l’enfouissement des racines
    Je me nomme, (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 480

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0