Hafiline Blog

Accueil > Au jour... > A LUYNES, DES COUVERTURES

A LUYNES, DES COUVERTURES

samedi 13 octobre 2007

Tuiles,

tuiles superbes coulant au ras du sol,

rougeaudes moussues inondant le ciel bas,

ardoises bien rangées qui verdissez au soleil filtré de brumaire,

Tôles ondulées sans imagination asséchées volant les couleurs de l’automne,

Surfaces,

noyades acceptées de l’air,

Vous vous rejoignez aux arêtes faitières,

vous me cachez vos collisions et vos étreintes droites,

Toîtures somnolentes ouvrant à demi vos mansardes

vous éveillez les envies dans mon âme

vous engouffrez de la lumière dans vos chambres

tandis que je végète sur le bord de la route à l’étape du car,

inutile paralysée

et je vous insulte à moitié à cause de votre immobilité humide et nécessaire

Eclats,

Eclats de l’homme à demi retombés figés dans votre unique heurt ..............

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.