Hafiline Blog

Accueil > Au jour... > TROU DE MEMOIRE

TROU DE MEMOIRE

jeudi 18 octobre 2007

Ce qui s’est passé, le grand-père n’a jamais voulu le raconter ni à son fils ni à son petit fils.

Le mystère ne sera donc jamais élucidé, seules ses traces trop légères, à peine sonores - affleurements de sens - sont condamnées à sillonner le temps, cousines de ces particules virtuelles traquées par les physiciens et qui éraflent la réalité, éclatent et se recomposent, entêtées à braver les savants et leurs drôles de machines accélératrices de questionnements.

Mais la curiosité est toujours là définitivement affamée, probable génératrice de fantasmes, et j’étais là à écouter et mon rôle (enfin c’est ce que je crois) est d’incarner et d’honorer maladroitement en bout de chaîne ou de rive le silence muré de l’aïeul qui clôt la narration.

Ca se passait à la campagne au temps des Justes, ceux-là mêmes qui après soixante ans sont reconnus et fêtés au grand jour.

Dans la famille on avait recueilli et caché un jeune garçon juif, tout nouveau orphelin, qui allait à l’école avec le petit fils. Une solide amitié liait les deux enfants.

Jusqu’au jour où des policiers sont venus chercher l’enfant juif dans la salle de classe. Trou dans le foyer, trou à combler, trou douloureux, trou silencieux.

Alors le grand père a pris un sac, y a mis quelques vêtements et quelque nourriture et il est parti sans rien dire. Il est revenu un mois plus tard avec l’enfant.

Fin de l’histoire. Début de l’énigme qui me taraude. Pourquoi est-ce à moi de raconter ce vide ? Je veux passer le relais. Ce mois pathétique, fantastique, je ne peux en proposer qu’une trame fragile à l’intention d’un historien ou d’un poète. Je suis engluée pour de bon dans la frustration.
Un trou bouillonnant me nargue.

Qui tentera d’aller débusquer, dans des archives, la quête de ce Juste disparu, honteusement recéleur d’amour et d’héroïsme, pour enfin me rassasier ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.