Accueil > SDF... > BASILE futur mannequin

BASILE futur mannequin

je suis un √™tre humain moi mon pote !

mercredi 9 janvier 2008

"Alors toi, maintenant quand tu m’appelles, tu m’appelles Monsieur !

Ce "Monsieur" proclam√© exige non seulement le respect, mais propulse instantan√©ment le terme au coeur de son sens premier, gorg√© d’aristocratie ou de royaut√©.

Et c’est bien ce que veut exprimer Basile quand il parle de ce "Monsieur de la Rue" qu’il a rencontr√© et avec lequel il a convers√© il n’y a gu√®re. Basile sorti de cette rue qui l’avait absorb√© en dix ans, lui offrant ses bancs, ses alc√īves en plein vent, ses virus et ses brouillards. Rue b√©ante, ma√ģtresse insoucieuse, infid√®le, pr√™te aussi bien aux ensoleillements qu’√ toutes les rigueurs de la nuit et du froid.

Maiantenant Basile a un logement, mais "pas les moyens d’avoir une domestication". Il est aid√© par une √©quipe sociale qui le soutient dans ce formidable renversement de situation o√Ļ il doit affronter les murs et, dans les murs, des √™tres compos√©s de hargnes et de possibles m√©chancet√©s ce qui le "fatigue √ la d√©mesure".

Avant que la maladie latente dans son sang ne se r√©veille, trouvera-t-il le repos dans un monast√®re ou bien en devenant mannequin pour qu’enfin on le regarde ?

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0