Hafiline Blog

Accueil > SDF... > DOMITIEN

DOMITIEN

mardi 29 avril 2008

Domitien parle peu mais quand il parle on ne peut plus l’arrêter. Son discours s’enroule sur lui-même, s’appauvrit à chaque cycle, lassant l’auditeur compatissant observer Domitien aux yeux rivés sur l’horizon.

Son grand-père qui a fait deux guerres a un éclat d’obus dans le genou. Il vient d’envoyer 130 F à son petit fils pour lui permettre d’acheter une pipe. Sa grand-mère, qui était dessinatrice, a élevé Domitien avec amour après l’avoir sorti des griffes d’une mère qui faisait boire à son fils de 5 ans du café arrosé de rhum. De là tous ses malheurs physiques et mentaux. Une de ses tantes mesure 1,88 m et son père pèse 176 kgs.

Domitien connaît plein de monde, dans l’administration, dans la justice, les patrons de bistrots, il est sous tutelle et son tuteur lui donne 50 F chaque jeudi.

L’été dernier il est allé passer trois semaines en camp avec son éducateur dans le Marais Poitevin. Il a eu là-bas une petite amie mais il n’avait pas le droit de dormir avec elle, seulement de l’embrasser devant les éducateurs. Quand le camp a fermé Domitien lui a offert une grande boîte de savons de toutes les couleurs et senteurs. Il se souvient avec bonheur de ses découvertes d’oeufs éclos, de chiens abandonnés. Il veut que je l’emmène à la SPA là-bas à la campagne. Il voudrait travailler dans les espaces verts.

Pour l’instant il erre dans la ville, partageant son délire entre silence et volubilité, ébouriffant le temps de rêves sporadiques qui l’aident à s’ancrer dans l’irréalité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.