Hafiline Blog

Accueil > Au jour... > SALOMELE SALOMINETTE

SALOMELE SALOMINETTE

samedi 3 décembre 2016, par JH

Combien de jours s’étaient écoulés depuis notre dernière rencontre ? trois grosses semaines d’éternité ? Trop qui sait pour une petite fille de trois ans bientôt, mais surtout pour une grand’mère impatiente et frustrée Mais bon, la vie elle s’en fiche du temps, elle poursuit un inlassable chemin dans l’inéluctable présent tyrannique, insoucieuse du passé moribond accroché aux fragiles souvenirs et de l’avenir ridiculement embryonnaire.

Il est vrai que chacune de nous deux avait meublé à son rythme les plages de temps qui nous avaient séparées elle avide de jeux et de sommeils,,moi meublant mes insomnies avec la lecture de PROUST et de son temps supposé retrouvé.

A peine sortie de la voiture, elle me tendit les bras, et je perdis le contrôle de mes sacs pour prendre possession de ce petit tas de muscles et d’os qui me fit presque chavirer. Nos étreintes et nos baisers rétablirent un équilibre de lourd béton avant que je la repose, épuisée, au pied d’un ascenseur

Le temps, s’étirant, était passé de notre côté. De la courte distance que nous avions franchie enlacées, il avait fait un lent pèlerinage inédit qu’il me fallut bien conjuguer avec le poids de la fatigue qui m’avait obligée, à regret, à poser l’enfant à terre

C’était comme si la séparation en voie d’anéantissement par la grâce d’une maligne fée s’était peu à peu vue dégradée, grignotée , et recomposée en myriades de secondes de franc bonheur colonisant, apprivoisant ce ridicule espace qui nous avait séparées entre véhicule et ascenseur , ces deux fragiles et dérisoires prototypes de notre civilisation.

Il me reste à figer dans le présent instable, vacillant, le souvenir de ce voyage d’embrassements, d’embrasements, et à le transporter intact jusqu’à des retrouvailles qui l »annihileront qui sait pour laisser la place à d’autres félicités On verra bien.

.

. .

.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.