Accueil > Méli Mélo > MAGICIENS DE LA TERRE

MAGICIENS DE LA TERRE

mardi 7 février 2017

fut pens√© et √©crit √ la sortie de la prestigieuse exposition "les magiciens de la terre" du l√® mai au 2 juillet 1989 √ Paris

Il ne semble pas que ce texte ait pris une ride, et le malaise qui m’a envahie au cours de ma visite non plus.

Imaginons les envoy√©s (les z√©lites) de notre monde d√©velopp√© en missions multiples aux quatre coins de la terre pour y d√©busquer les artistes : esquimaux inuits, sculpteur d’os, √©crivain public sur son √©tal, ironiste zairois dans son cagibi, peintre des signes qui accompagnent la mort dans le culte vaudou etc, etc....

D√©busqu√©s, les artistes sont choy√©s, pay√©s, invit√©s √ Paris capitale des arts pour y √©taler leurs produits sur un sol et des murs d’artifice.

J’imagine, moi qui a s√©journ√© dans des villages interdits √ Java, ai d√©couvert un sublime orchestre d’enfants aussi √ Java, ou,, √ Mandalay et Kinshasa, li√© des amiti√©s solides avec U Tung Aung, vieux peintre d’aquarelles √ la d√©licatesse rarisime qu’il vend comme cartes de voeux, et avec Stanislas Bosulu, doux descripteur de massacres dans la foret etc ; ; ; etc ; J’imagine donc les ricanements des chamans dans leurs antres, en face des d√©couvreurs d’occident satisfaits (ils vont en avoir pour leur argent !), se d√©lectent docilement en nous d√©livrant (comment pourrait-il en faire autrement) de magnifiques simulacres.

Allaient-ils leur livrer leur √Ęmes, leurs pouvoirs sacr√©s, ler in√©grit√© pour une poign√©e d’√©cus et un voyage en avion ? Et √ l’instant m√™me o√Ļ il remet ou compose son simulacre, le magicien devient, par un juste retour de manivelle, le porte-parole magnifiquement silencieux de tous les artistes de ces pays dits encore sous-d√©velopp√©s (ou en d√©veloppement saum√Ętre) qui nous livre une oeuvre devenue sous nos climats objet de sp√©culation,m√©canique livr√© aux livres, aux journaus, aux galeries qui les ingurgiterons. L’artiste maigrit, et l’√©diteur ou le marchand d’art en arrivera parfois √ √©viter de le rencontrer..

Ainsi dans un mus√©e de renom international, o√Ļ les trois-quarts des oeuvres expos√©es sont des chef-d’oeuvres d’avatars inqui√©tants, comme l’homme-fauteuil de Patrick d’Ha√Įit tout pr√™t √ nous √©touffer de ses bras, ou cet autre fauteuil-trappe avec son dispositif pour √©jecter, ces magiciens font √©clater la revanche fant√īme, √©blouissante pour qui sait voir, de la myst√©rieuse et magique anthenticit√©

 ; ;

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0