Hafiline Blog

Accueil > Au jour... > Julien COUPAT

Julien COUPAT

samedi 6 mai 2017

Julien COUPAT

Jusqu’à ce que j’entende le journaliste de Marianne le dire,dans le « 28 minutes » d’ARTE,
je n’osais pas ni dire à moi-même et même croire que j’avais raison, ni affirmer devant qui que ce soit que Marine LE PEN n’avait manifestement pas envie de gagner, ce qui apparaît pourtant flagrant dans sa prestation d’avant vote avec Emmanuel MACRON,

Et je crois assuré que J.P. MELANCHON n’avait pas non plus envie de gagner, sinon un accord aurait été possible avec ces forces de gauche (en particulier B. HAMON)

A quels motifs, tus ou inconscients , auraient obéi ces deux personnages, je ne sais, Aux historiens futurs, ou spécialistes bons mécaniciens dans leurs spécialités de m’éclairer,

Mais je voudrais ici, avant demain, signaler l’interview de Julien COUPAT et Mathieu BURNEL dans « Le Monde » du 19 mars , ce quotidien de plus en plus ambigu (reproduite lr 25 avril sur le site de « lundimatin » où je l’ai découverte,)

N’est-t-il pas important de constater que les écrits des libertaires-anarchistes trouvent à ce stade de la vie politique leur place dans des journaux de grande écoute ?

En tous les cas, ce texte fracassant (au moins pour moi) me réconcilie avec mes titubantes convictions devant la décomposition de la gens politique, Je me mets en révolution modeste, je regarde en face l’extinction annoncée des abeilles et de la moitié des espèces sauvages qui précèdent la notre dans un avenir plus ou moins rapproché, malgré les cris des Cassandres non écoutés ou jugulés, L’écologie devrait être au centre de la réflexion politique,

Le déni de réalité fait office de réalité, « aucune révolution ne peut être plus folle que le temps que nous vivons » disent COUPAT et BURNEL devant l’existence de TRUMP, BACHAR EL ASSAD, UBER, la chasse aux pokemons etc,,,,

« investir la rue de nos corps plutôt que les candidats de nos espoirs » ajoutent-t-ils, L’insurrection dont je rève serait non violente, (donc vouée à l’échec dans le contexte actuel) mais insidieuse, virulente en secret, avare de mots en réaction contre l’insupportable logorrhée qui pollue notre paysage, Peut-être existe- t-elle déjà mais je ne le sais pas,encore,

Je m’abstiendrai de voter demain, Le vote blanc me ferait participer au système que je rejette, MACRON sera élu, semble-t-il, et tout va continuer eu faveur des forces de l’argent vorace en place, ogre qui avale le bon et le mauvais sans discernement,

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.