Accueil > MĂ©li MĂ©lo > PLANTES COMPAGNES

PLANTES COMPAGNES

vendredi 7 juillet 2017

PLANTES COMPAGNES (une élégie)

Les autres plantes, si elles consentent au contrÎle modéré de leur envahissement, pourront cohabiter dans le jardin avec la folle herbe, la ronce et le chiendent

Je rĂ©fute sur mon territoire tout traquenard sournois engagĂ© par cette trilogie vivace, besogneuse, tĂȘtue sur mes terres ladres jusqu’Ă accepter parfois de les laisser dĂ©gorger petit Ă petit de surprenantes ambroisies, propices Ă l’enfouissement des racines

Je me nomme, unilatĂ©ralenent compagne des plantes compagnes, surveillante zĂ©lĂ©e de la coexistence vĂ©gĂ©tale en vertu du savoir de mes mains amoureuses de toutes les nervures des fruitiers, des crapauds Ă©garĂ©s, des semis, des grappes d’œufs secrets et laiteux dessous l’humus

J’attesterai de la lecture assidue de quelques livres car je ne veux pas pĂȘcher par omissions ; Ils m’ont appris Ă rassembler une connaissance odorante, piquante comme le foin sĂ©chĂ© oĂč je me roule avec une voluptĂ© insatiable

Stimulatrice des bactĂ©ries dĂ©voreuses d’azote, ortie, je t ‘offre la trĂȘve tolĂ©rante Le romarin et l’estragon profiteront de ta prĂ©sence afin de peaufiner leur fragrance

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0