Accueil > SDF...

SDF...

Dernier ajout : 10 décembre 2008.

Articles de cette rubrique

  • LE MARIN

    10 décembre 2008

    Il pleure dans son costume de marin droit sortie de ses rĂŞves d’enfant prĂ©maturĂ©.
    "Ma mère m’a fait rater ma carrière dans la Marine"
    De sa famille, de sa vie, je glane, entre les postillons de sa bouche Ă©dentĂ©e, quelques repères Ă©parpillĂ©s, sa grand-mère qui l’a Ă©levĂ©, sa soeur qui a eu cinq amants, son sĂ©jour en hĂ´pital psychiatrique.
    Un accident de semi-remorque l’a laissĂ© avec une cheville cassĂ©e, il a deux broches au pĂ©ronĂ© et une (...)

  • Père JEAN

    1er octobre 2008

    Père Jean le trachéo, la soixantaine, arrive avec sa maison ambulante, caisson sur roues trimbalant tous ses avoirs.
    J’arrive Ă comprendre son humour Ă travers le filtre de son appareillage dans la gorge qui dĂ©forme les sons, opacifie les mots rauques et dĂ©sordonnĂ©s.
    Rituel : sortir de ses poches les bonbons qu’il nous distribue Ă chaque rencontre, et les billets de 10 euros qu’il s’obstine en vain Ă nous faire accepter.
    Aujourd’hui un homme bien (...)

  • BOBO

    17 mai 2008

    Bobo - celui qui, d’après Jean-Pierre, souffre d’"incontenance" et hier dans la nuit au foyer a pissĂ© dans le seau de DĂ©dĂ© qui y avait mis Ă tremper ses chaussettes - m’embrasse pour mon anniversaire et me trouve inexplicablement très belle.
    Il a bu plus que de coutume, la coutume Ă©tant de boire Ă l’excès pour affronter les rigueurs probables de la rue qui le tolère.
    Bobo est près de la retraite, se raconte, et je le crois "avec mĂ©fiance" sur (...)

  • DOMITIEN

    29 avril 2008

    Il s’agit naturellement de la retranscription d’un discours dont l’imaginaire a avalĂ© la rĂ©alitĂ©

  • BASILE futur mannequin

    9 janvier 2008

    "Alors toi, maintenant quand tu m’appelles, tu m’appelles Monsieur !
    Ce "Monsieur" proclamĂ© exige non seulement le respect, mais propulse instantanĂ©ment le terme au coeur de son sens premier, gorgĂ© d’aristocratie ou de royautĂ©.
    Et c’est bien ce que veut exprimer Basile quand il parle de ce "Monsieur de la Rue" qu’il a rencontrĂ© et avec lequel il a conversĂ© il n’y a guère. Basile sorti de cette rue qui l’avait absorbĂ© en dix ans, lui (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0